Un sondage réalisé au Canada révèle que :

  • plus de 50 % des mamans participantes ont affirmé que les vacances avaient un impact sur leur routine quotidienne et que les enfants qui font pipi au lit ne profitent pas pleinement de leurs vacances,
  • 75 % des mamans canadiennes croient qu’un enfant souffrant d’incontinence nocturne éprouve de l’embarras, de la honte ou de la culpabilité,
  • 63 % croient que l’enfant énurétique éprouvera une perte de confiance et d’estime de soi,
  • 60 % des parents n’ont pas discuté de l’énurésie de leur enfant avec le pédiatre de celui-ci,
  • 45 % ne savaient pas que l’incontinence nocturne de leur enfant était un problème médical réel,
  • 54 % espèrent simplement que l’énurésie passera avec le temps.

Le Docteur Diego Barrieras, Urologue au centre hospitalier universitaire Sainte-Justine à Montréal, fait le point, dans cette vidéo, sur l’énurésie ou le pipi au lit et son traitement médicamenteux reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé.


Mots clés:+++++

Articles incontinence relatifs