Blog Incontinence Petite histoire autour du caca
incontinence

Petite histoire autour du caca

Anatomie, Bébé, Couches, Encoprésie, Enfant, Incontinence anale, Incontinence chez l'enfant, Incontinence fécale, Livre, Nouveau né, Propreté, Prévention, Toilette Pas de commentaires »

Expliquer le caca aux enfants

Qu’est-ce que le caca ?

D’où vient le caca ?

Quel voyage fait la nourriture depuis la bouche jusqu’à l’anus ?

A quoi sert l’intestin dans la digestion et la formation des excréments ?

Qu’est-ce que l’anus ?

A quoi sert l’anus ?

Qu’est-ce qu’un prout, un pet ou un gaz ?

Est-ce que les bébés sortent du ventre de la maman par le trou du caca ?

Les bébés font caca dans une couche mais pourquoi est-ce que les parents sont-ils contents lorsque leur enfant devient « propre»  ?

Qu’est-ce que ça fait d’être constipé ?

Qu’est-ce que c’est que la diarrhée ?

Où va le caca quand on tire la chasse d’eau des toilettes ?

Quels noms portent les cacas des animaux ?

Autant de questions, que se posent les enfants qui sont en train de devenir continents (ou en cours d’acquisition de la « propreté» ), auquelles il est important de répondre pour les aider dans leur apprentissage afin qu’ils évitent l’incontinence et/ou l’encoprésie.

Cette vidéo « Petite histoire autour du caca» , qui s’appuie sur le livre « Caca Prout»  de Catherine Dolto (éditions Gallimard Jeunesse), répond de façon ludique à toutes ces questions.

Pathologie anorectale de l’enfant et de l’adolescent de Raymond Reding

Cause, Chirurgie de l'incontinence, Conséquense, Encoprésie, Enfant, Handicap, Incontinence anale, Incontinence fécale, Intervention chirurgicale, Livre, Maladie, Propreté, Solution, Traitement médicamenteux Pas de commentaires »

pathologie anorectale de l'enfant et de l'adolescent

Si les pathologies anorectales sont fréquentes à l’âge pédiatrique, leurs formes cliniques et leur prise en charge appropriée restent souvent méconnues. Elles présentent de plus deux spécificités notoires : il s’agit surtout ici de pathologies malformatives (malformations anorectales, maladie de Hirschsprung, fistule anale) ou fonctionnelles (constipation, encoprésie, incontinence fécale). Ces pathologies pédiatriques ont, dans la majorité des cas, un pronostic vital excellent, mais requièrent un suivi fonctionnel prolongé et adapté à l’âge. L’objet principal de l’ouvrage de Raymond Reding est de synthétiser l’état actuel des connaissances de ces affections. Des spécialistes belges et français ont ainsi mis en commun leur expérience de terrain pour systématiser la description de ces entités pathologiques, dont certaines sont très fréquentes (constipation, encoprésie) ou très invalidantes (incontinence fécale), tandis que d’autres ont connu depuis dix ans d’importants progrès diagnostiques et/ou thérapeutiques, comme par exemple la maladie de Hirschsprung, les malformations anorectales, les localisations anopérinéales de la maladie de Crohn et les polyposes coliques. La problématique de la traumatologie anorectale, en y incluant l’attitude pratique face aux suspicions de sévices sexuels, est aussi abordée. L’imagerie de la sphère anorectale pédiatrique, le bilan fonctionnel et la rééducation, ainsi que la prise en charge des stomies digestives font l’objet de chapitres spécifiques. Enfin, la dimension psychologique parfois complexe de ces pathologies est traitée, en insistant sur l’impact thérapeutique de ce type d’intervention. Ce livre s’adresse à un large public : médecins généralistes, pédiatres généraux, gastroentérologues, chirurgiens généraux et pédiatriques, radiologues. Il intéresse également les infirmières pédiatriques, les stomathérapeutes, les kinésithérapeutes, ainsi que les pédopsychiatriques et les psychologues. Ces professionnels disposent ici d’un manuel de référence englobant l’ensemble dence domaine spécifique de la pathologie de l’enfant et de l’adolescent.

  • Auteur : Raymond Reding
  • Editeur : Flammarion Médecine-Sciences
  • Collection : Pédiatrie
  • Parution : 24/06/2005

Les causes de la constipation, prévenir l’incontinence urinaire

Cause, Conséquense, Grossesse, Handicap, Incontinence urinaire, Prévention, Solution Pas de commentaires »

constipation prévenir l'incontinence urinaire

Il peut arriver que les contractions de l’intestin soient ralenties, la progression des résidus est-elle même ralentie. Plus les selles séjournent à l’intérieur du côlon, plus celui-ci absorbe l’eau qui les compose, les selles deviennent de plus en plus sèches et dures, la défécation sera plus difficile.

De nombreux facteurs peuvent être la cause d’une modification du fonctionnement du tube digestif,  entraînant parfois une constipation :

  • une hydratation insuffisante,
  • une alimentation faible en fibres,
  • la consommation trop importante d’aliments ou boissons qui peuvent causer la constipation (exemple : marrons, chocolat, carottes cuites, fromage, riz blanc, thé, …),
  • un changement d’alimentation,
  • un déséquilibre de la flore intestinale,
  • le stress,
  • une grossesse,
  • les menstruations,
  • une maladie,
  • certains médicaments,
  • le manque d’exercice,
  • un alitement prolongé,
  • un handicap,

Nous savons que la constipation peut favoriser ou aggraver une incontinence urinaire, c’est pourquoi il est important de veiller à un bon fonctionnement de ses intestins.

LIRE :

Constipation et incontinence

Cause, Enfant, Incontinence anale, Incontinence fécale, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Prévention 1 commentaire »

constipation et incontinence

Même si la constipation passe pour une problème mineur, et souvent passager, il faut savoir qu’à long terme elle peut entraîner d’autres désagréments :

  1. des ballonnements,
  2. des douleurs abdominales,
  3. des nausées,
  4. une perte d’appétit,
  5. de la fièvre,
  6. des vomissements,
  7. une incontinence urinaire d’effort :
  • suite à des efforts physiques répétés lors de la défécation,
  • les selles accumulées risquent d’exercer une pression sur la vessie, le rectum étant situé juste derrière la vessie.
    La constipation affecte plus fréquemment les femmes que les hommes. Et nous savons que la femme est déjà plus souvent touchées par l’incontinence, c’est pourquoi elle doit être d’autant plus vigilante et traiter la constipation qui peut aggraver une incontinence urinaire. Les enfants souffrent également plus souvent de constipation ainsi que les personnes âgées, même si toutes les tranches d’âge peuvent être touchées.

    Les symptômes de la constipation sont :
    . moins de trois selles par semaine *
    . et/ou des matières fécales sèches, dures, dont l’évacuation est douloureuse et parfois incomplète.
    * A noter qu’il peut être tout à fait normal pour certaines personnes d’aller à la selle que trois fois par semaine, d’autres iront trois fois par jour. L’important étant la régularité et la facilité de déféquer qui doivent être maintenues.

    En conclusion, traiter la constipation, et ne pas hésiter à consulter son médecin si nécessaire, aidera aussi à éviter les fuites urinaires ou une incontinence d’effort.

    LIRE : LE MASSAGE ABDOMINAL CONTRE LA CONSTIPATION ou FÉCALOME

Le massage abdominal contre la constipation

Incontinence urinaire, Solution, Vie quotidienne 2 commentaires »

Omni massage roller

La constipation, problème fréquent en particulier chez la femme, a été reconnue comme l’une des causes de l’incontinence urinaire d’effort. En effet, elle oblige souvent à forcer le plancher périnéal. Il est donc important de lutter contre la constipation en observant une bonne hygiène de vie. Il est conseillé de manger équilibré (en n’oubliant pas les fibres), de boire suffisamment (généralement 1,5 litre par jour), de faire de l’exercice.

Le massage abdominal est une aide supplémentaire pour combattre la constipation. Il stimule le péristaltisme (contraction permettant la progression du contenu) de l’intestin grêle, les abdominaux, active la circulation et aide à éliminer mécaniquement les matières des intestins. Ce massage est souvent effectué à mains nues, mais, est d’autant plus bénéfique s’il est pratiqué avec une balle.

La technique conseillée est de :

- s’allonger sur le dos,

- de faire, à l’aide d’une balle, des massages doux sur le ventre en effectuant des mouvements rotatifs dans le sens des aiguilles d’une montre (en suivant le sens de progression des intestins),

- d’exercer des pressions modérées.

Une balle ordinaire n’étant pas toujours adaptée dans la pratique du massage abdominal il est préférable d’utiliser une balle spéciale pour le massage.