Blog Incontinence Enurésie nocturne
incontinence

Enurésie nocturne

Actualité, Consultation, Enfant, Enquête, Enurésie, Etude, Fuites urinaires, Incontinence chez l'enfant, Incontinence urinaire, Propreté, Solution, Traitement médicamenteux Pas de commentaires »

Un sondage réalisé au Canada révèle que :

  • plus de 50 % des mamans participantes ont affirmé que les vacances avaient un impact sur leur routine quotidienne et que les enfants qui font pipi au lit ne profitent pas pleinement de leurs vacances,
  • 75 % des mamans canadiennes croient qu’un enfant souffrant d’incontinence nocturne éprouve de l’embarras, de la honte ou de la culpabilité,
  • 63 % croient que l’enfant énurétique éprouvera une perte de confiance et d’estime de soi,
  • 60 % des parents n’ont pas discuté de l’énurésie de leur enfant avec le pédiatre de celui-ci,
  • 45 % ne savaient pas que l’incontinence nocturne de leur enfant était un problème médical réel,
  • 54 % espèrent simplement que l’énurésie passera avec le temps.

Le Docteur Diego Barrieras, Urologue au centre hospitalier universitaire Sainte-Justine à Montréal, fait le point, dans cette vidéo, sur l’énurésie ou le pipi au lit et son traitement médicamenteux reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Le pot ça sert à quoi ? pour éviter l’incontinence à nos petits

Bébé, Couches, Encoprésie, Enfant, Enurésie, Incontinence chez l'enfant, Livre, Propreté, Prévention Pas de commentaires »

le pot ça sert à quoi ?

Le pot ça sert à quoi ? est un livre coloré qui, à l’aide de sympatiques dessins et de petits textes, raconte l’histoire d’un petit lionceau qui se prénom Madi. Madi n’aime pas avoir des couches mouillées mais il ne sait pas encore à quoi sert le pot ! Et justement son papa vient de lui en offrir un ! Le lionceau se demande à quoi peut servir ce nouveau « jouet»  et ses amis vont lui expliquer, car eux ils vont déjà sur le pot comme des grands. Madi, dans cette petite histoire rigolotte et attachante, va décider d’aller lui aussi sur le pot.

Trouver un bon livre pour les petits de 18 mois à 3 ans, qui apprennent la continence, n’est pas toujours facile. Le pot ça sert à quoi ? fait partie des livres ludiques et efficaces qui vont aider nos enfants à abandonner leurs couches. Apprendre la « propreté»  n’est pas toujours évident pour les petits, mais également pour les parents ; alors Madi va vous aider à faire passer le message à votre petit et lui, va en redemander !

Auteurs : Sophie Bellier

Marie Quentrec

Edition : Fleurus

Date de parution : 09 mai 2008

Pipi au lit : les facteurs psychologiques

Cause, Conséquense, Enfant, Enurésie, Incontinence chez l'enfant, Incontinence urinaire, Propreté Pas de commentaires »

Le « pipi au lit»  atteint 10% des enfants et plus souvent les garçons que les filles. L’énurésie touche 2 garçons pour 1 fille. (Anaes 2003)

81% des enfants énurétiques interrogés éprouvent de la honte à faire pipi au lit.

65% des parents, d’enfants énurétiques, parlent souvent du problème avec leur enfant. (Ferring 2004)

Chaque année en France, 400 000 enfants (soit 10% des 5-10 ans) sont concernés par l’énurésie. (Anaes 2003)

Il est préférable de parler de continence plutôt que de « propreté» .

Est-ce qu’il y a des causes psychologiques à l’énurésie ?

Dans cet interview le Dr Stéphane Clerget, pédopsychiatre, répond à cette question.

Non ! Je ne veux pas le pot

Bébé, Couches, Enfant, Incontinence chez l'enfant, Incontinence fécale, Incontinence urinaire, Livre, Propreté, Prévention Pas de commentaires »

non ! je ne veux pas le pot

« Non ! Je ne veux pas le pot»  est un petit livre de la série « Non ! Je ne veux pas …»  des Editions Fleurus. La couverture est cartonnée, les pages sont plastifiées, ne se déchirent pas et se nettoient facilement.

« Non ! Je ne veux pas le pot»  s’adresse aux enfants de 2 ans en cours d’acquisition de la propreté. On le sait bien, 2 ans est aussi l’âge où les petits garçons et les petites filles sont à la période du NON, et cette petite histoire vécue évitera peut-être … la crise de nerf des parents.

« Non ! je ne veux pas le pot» , agrémenté de jolis dessins, racconte l’histoire d’un petit garçon qui ne veut pas entendre parler du pot. Mais à la crèche il n’est pas très à l’aise avec ses couches. Lorsqu’il fait pipi ou caca, cela ne sent pas très bon et ses copains ont tendance à se moquer de lui. Théo est vexé mais il tient bon, il refuse toujours le pot. Un jour il va accompagner son copain jusqu’aux toilettes et il trouve cela rigolo. Le lendemain sa maman suggère de ne pas mettre de couche et il accepte tout content de son joli boxer tout doux. Mais à l’école il s’amuse tellement qu’il oublie de demander le pot et fait pipi dans son pantalon. Sa maman a beau lui répéter que ce n’est rien, que ce n’est pas grave, Théo est à nouveau vexé et veut remettre des couches ! Quelques jours après, il ôte sa couche tout seul et va sur son pot, patiemment il attend pour faire ses besoins, puis fini par faire pipi et caca. Tout fier, il appelle ses parents. « Il y a eu encore quelques petits accidents, mais Théo n’a plus jamais remis de couche» .

« Non ! je ne veux pas le pot»  pour les tout-petits qui diront peut-être OUI plus vite ! Dans la même collection : « Non je ne veux pas m’habiller, me coucher, manger» .

Auteurs : Nathalie Bélineau

et Emilie Beaumont

Illustrations : Camille Dubois

L’incontinence urinaire aux différents âges de la vie

Cause, Conséquense, Couches, Incontinence chez l'enfant, Incontinence fécale, Incontinence féminine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Livre, Marque, Vieillissement Pas de commentaires »

l'incontinence urinaire aux différents âges de la vie

L’institut Tena publie son second livre blanc sur l’incontinence urinaire aux différents âges de la vie.

Objectif de l’institut TENA créé en 2004 : faire circuler les savoirs et savoir-faire parmi les professionnels de santé pour que l’information sur la prise en charge et les traitements soient mieux connus et le problème de l’incontinence plus facilement abordé.

Coordonné par le Docteur Jean-François Hermieu du CHU de Bichat à Paris, ce second livre blanc reprend les communications de 17 médecins spécialistes (urologues, gynécologues, kinésithérapeutes, gériatres, dermatologues…), qui sont intervenus lors des différentes réunions pluridisciplinaires organisées par l’Institut Tena.

Épidémiologie, aide au diagnostic, traitements disponibles, résultats d’enquêtes spécifiques… l’ouvrage s’adresse en une centaine de pages à tous les professionnels de santé.

Au sommaire :

  • Les dysfonctions mictionnelles chez l’enfant
  • L’incontinence urinaire féminine (Pour 44% femmes de plus de 18 ans, quels recours, quels traitements ?)
  • Prostate, continence et sexualité
  • L’incontinence urinaire chez la personne âgée : l’incontinence concerne une femme sur trois entre 70 et 75 ans, 7 à 8% des hommes de 65 ans pour dépasser 28% au-delà de 90 ans.
  • Protections urinaires : le point de vue du dermatologue

Il est disponible gratuitement sur institut.tena.fr et par téléphone auprès du Service Consommateurs Tena : n° Indigo 0820 074 467.

Privé de voyage scolaire à cause de son incontinence

Actualité, Handicap, Incontinence anale, Incontinence fécale, Incontinence urinaire, Vie quotidienne Pas de commentaires »

privé de voyage scolaire à cause de son incontinence

Aujourd’hui le tribunal administratif de Dijon va devoir juger une affaire particulière.
Celle-ci s’est passée en décembre 2009 :

  • Un élève de 15 ans, scolarisé en classe de 3ème au collège du 8-mai à Gueugnon, souffre, de manière irrégulière, d’incontinence liée à un problème de sphincter, et ce, depuis l’enfance. Au moment de l’organisation d’un voyage scolaire à Londres, le collège accepte de faire participer l’adolescent, qui est autonome. Les parents avaient même payé leur participation. Puis, la direction du collège, soutenue par le Rectorat d’académie, revient sur cette décision en prétextant qu’il sera trop compliqué d’emmener le jeune garçon avec le groupe, à cause de l’incontinence dont il est atteint.
  • Sa maman, tutrice légale, a réagi : «Son exclusion du voyage n’était pas justifiée. Ce voyage lui tenait à cœur, il était tout à fait capable de se prendre en charge seul … Il s’est senti trahi. Cette affaire l’a vraiment mis en colère, on souhaite obtenir réparation du préjudice qu’il a subi. Nous avons vécu cette affaire comme une humiliation.» Elle a déposé une requête devant le tribunal.
  • Le principal du collège se défend et ne regrette pas la décision qui a été prise. Il utilise comme argument le décret de 1985 faisant référence à sa responsabilité concernant la sécurité des biens et des personnes : «Cet élève ne présentait pas toutes les garanties et par rapport au groupe, cela aura nécessité un encadrement particulier. Douze heures de bus ainsi que des excursions plus un hébergement, cela aurait été trop lourd à gérer pour lui et pour nous. Il avait effectivement connu une accalmie mais son problème s’étant déclaré de nouveau tardivement, on n’avait pas les moyens de prévoir un hébergement supplémentaire. Nous avons sollicité le service juridique du rectorat, un médecin scolaire, on n’a pas pris la décision à la légère. »

Le tribunal de Dijon devra donc juger, s’il s’agit d’un cas de discrimination ou si la décision du collège, de ne pas faire participer cet élève à une sortie scolaire à cause de son incontinence, ne relève que du ressort du règlement interne de l’établissement scolaire.

La maman de l’adolescent à précisé qu’à présent, grâce aux traitements et à la rééducation, il y a une nette amélioration aux problèmes d’incontinence de son fils. Il est scolarisé cette année dans un lycée et il a pu participer au voyage scolaire qui avait pour destination l’Allemagne.

Pathologie anorectale de l’enfant et de l’adolescent de Raymond Reding

Cause, Chirurgie de l'incontinence, Conséquense, Encoprésie, Enfant, Handicap, Incontinence anale, Incontinence fécale, Intervention chirurgicale, Livre, Maladie, Propreté, Solution, Traitement médicamenteux Pas de commentaires »

pathologie anorectale de l'enfant et de l'adolescent

Si les pathologies anorectales sont fréquentes à l’âge pédiatrique, leurs formes cliniques et leur prise en charge appropriée restent souvent méconnues. Elles présentent de plus deux spécificités notoires : il s’agit surtout ici de pathologies malformatives (malformations anorectales, maladie de Hirschsprung, fistule anale) ou fonctionnelles (constipation, encoprésie, incontinence fécale). Ces pathologies pédiatriques ont, dans la majorité des cas, un pronostic vital excellent, mais requièrent un suivi fonctionnel prolongé et adapté à l’âge. L’objet principal de l’ouvrage de Raymond Reding est de synthétiser l’état actuel des connaissances de ces affections. Des spécialistes belges et français ont ainsi mis en commun leur expérience de terrain pour systématiser la description de ces entités pathologiques, dont certaines sont très fréquentes (constipation, encoprésie) ou très invalidantes (incontinence fécale), tandis que d’autres ont connu depuis dix ans d’importants progrès diagnostiques et/ou thérapeutiques, comme par exemple la maladie de Hirschsprung, les malformations anorectales, les localisations anopérinéales de la maladie de Crohn et les polyposes coliques. La problématique de la traumatologie anorectale, en y incluant l’attitude pratique face aux suspicions de sévices sexuels, est aussi abordée. L’imagerie de la sphère anorectale pédiatrique, le bilan fonctionnel et la rééducation, ainsi que la prise en charge des stomies digestives font l’objet de chapitres spécifiques. Enfin, la dimension psychologique parfois complexe de ces pathologies est traitée, en insistant sur l’impact thérapeutique de ce type d’intervention. Ce livre s’adresse à un large public : médecins généralistes, pédiatres généraux, gastroentérologues, chirurgiens généraux et pédiatriques, radiologues. Il intéresse également les infirmières pédiatriques, les stomathérapeutes, les kinésithérapeutes, ainsi que les pédopsychiatriques et les psychologues. Ces professionnels disposent ici d’un manuel de référence englobant l’ensemble dence domaine spécifique de la pathologie de l’enfant et de l’adolescent.

  • Auteur : Raymond Reding
  • Editeur : Flammarion Médecine-Sciences
  • Collection : Pédiatrie
  • Parution : 24/06/2005

Qu’est-ce que l’énurésie ? Pipi au lit chez l’enfant

Cause, Conséquense, Enfant, Enurésie, Incontinence urinaire, Propreté, Solution, Traitement médicamenteux Pas de commentaires »

Le Professeur Michel Avérous Urologue Pédiatre répond aux questions que se posent les parents sur l’énurésie.

Qu’est-ce que l’énurésie ?
C’est le pipi au lit.

Quelles sont les différentes sortes d’énurésie ?

  • L’énurésie primaire : il n’y pas eu le moindre arrêt du pipi au lit, c’est l’énurésie la plus longue à traiter.
  • L’énurésie secondaire : l’enfant a été propre et tout d’un coup il y a un facteur déclenchant, un facteur psychologique ou une malformation, une vessie neurologique, le nerf de la vessie qui ne fonctionne pas bien, …
  • L’enfant énurétique doit donc, être examiné pour que le médecin retrouve la cause de son énurésie.

    A partir de quel âge peut on parler d’énurésie ?
    Notre société veut des enfants propres de plus en plus tôt mais il n’est pas résonnable de s’attaquer trop tôt aux problèmes d’énurésie, pas avant 5 voir 6 ans.
    La prise en charge de l’énurésie c’est : un comportement, une éducation, des bons conseils et au passage une aide avec des médicaments.

    Je vais sur le pot comme un(e) grand(e) pour apprendre la « propreté» 

    Bébé, Couches, Enfant, Enurésie, Incontinence urinaire, Livre, Propreté, Prévention Pas de commentaires »

    je vais sur le pot comme un(e) grand(e)

    Je vais sur le pot comme une grande et Je vais sur le pot comme un grand (aux éditions Langue au chat) sont des livres très amusants qui contiennent une carte où les enfants peuvent visualiser leurs progrès. Ils sont particulièrement adaptés aux petits prêts à acquérir la « propreté» . Ils sont cartonnés et des gommettes sont prévues afin que l’enfant participe activement et pour l’insiter à aller sur le pot, ils sont très bien adaptés aux enfants de 18 mois à 3 ans. Ces livres sont de véritables méthodes d’apprentissage écrits par Andrea Pinnington et traduits par Delphine Lacharron, les photos sont de Victoria Blackie.

    Je vais sur le pot comme une grande et Je vais sur le pot comme un grand car la petite fille et le petit garçon n’apprennent pas à faire pipi et caca sur le pot au même rythme. Parce que bien faire pipi cela s’apprend afin d’éviter l’incontinence.

    Des livres à acheter pour votre petite fille (ou votre petit garçon) qui est prête à faire ses besoins sur le pot. Adieu les couches ! (lire : «Enurésie, pipi au lit chez les enfants« )

    Recommandations pour rester continent

    Actualité, Conséquense, Enfant, Enurésie, Incontinence urinaire, Propreté, Prévention Pas de commentaires »

    recommandations pour rester continent

    La 1ère semaine de la continence est déjà bien avancée, aujourd’hui nous allons vous donner des explications sur nos recommandations et celles de L’Association Française d’Urologie, pour apprendre aux enfants à bien faire pipi :

    • Ne pas se retenir trop longtemps pour uriner : les microbes peuvent se développer dans la vessie, on s’expose aux infections urinaires et l’on risque de développer une hypertonie du sphincter et donc de ne plus pouvoir le relâcher, ce qui pourrait entraîner une rétention d’urine, des fuites d’urine dues à la difficulté de ressentir le besoin d’uriner, des besoins impérieux ou la constipation liée à une perte de sensation. Il faut faire pipi toutes les 3 heures environ, faire pipi est nécessaire afin d’évacuer les déchets de notre corps.
    • Bien descendre son slip et son pantalon jusqu’aux chevilles, s’installer très confortablement assis les genoux bien écartés et les pieds reposant à plat sur le sol (ou sur un petit tabouret), ou debout pour les garçons : cela aide à détendre les muscles et donc la vessie, on sera plus sûr de la vider complètement.
    • Surtout ne pas pousser : si l’on pousse ont risque d’abîmer son périnée et à la longue d’entraîner une incontinence urinaire d’effort.
    • Prendre le temps de bien laisser s’écouler l’urine : il faut apprendre aux enfants que faire pipi c’est nécessaire et il ne doit pas le prendre comme une corvée, si la vessie n’est pas complètement vidée on risque de développer une cystite.
    • Ne jamais interrompre la miction : cet acte favorise une vidange incomplète de la vessie, les infections urinaires et peut déclencher ou aggraver une instabilité vésicale.
    • Lorsque toutes le gouttes sont tombées il faut s’essuyer, sans frotter plutôt en tapotant doucement, toujours d’avant vers l’arrière pour les filles : frotter trop fort peu entraîner des irritations, s’essuyer de l’arrière vers l’avant pourrait ramener des germes vers le méat urinaire et entraîner une infection urinaire.
    • Enfin, bien se laver les mains à l’eau savonneuse : pour chasser les microbes.