Blog Incontinence Incontinence urinaire d’effort : un symptôme de la phase de remplissage
incontinence

Incontinence urinaire d’effort : un symptôme de la phase de remplissage

Cause, Conséquense, Fuites urinaires, Grossesse, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence urinaire, Intervention chirurgicale Pas de commentaires »

incontinence urinaire à l'effort

Les symptômes du bas appareil urinaire sont divisés en 3 groupes :

  • les symptômes de la phase de remplissage,
  • les symptômes de la phase mictionnelle,
  • les symptômes de la phase post-mictionnelle.

L’un des symptômes de la phase de remplissage est l’incontinence urinaire à l’effort.

L’incontinence urinaire d’effort est la fuite involontaire d’urine lors d’un effort physique, de la toux, des éternuements, d’un changement brusque de position, … alors qu’aucun besoin d’uriner ne se faisait ressentir auparavant.

L’incontinence urinaire d’effort touche plus particulièrement la femme. 50% des femmes souffrant d’incontinence ont une incontinence urinaire d’effort.

Une incontinence urinaire d’effort peut apparaître, entre autres, :

  • chez une femme dont les sphincters et/ou les muscles du périnée se sont affaiblis après une grossesse, suite à une constipation, …, à la ménopause.
  • chez un homme le plus souvent à la suite d’un acte chirurgical pour le traitement du cancer de la prostate.

Cancer de la prostate : une méthode innovante testée à Angers

Actualité, Cause, Chirurgie de l'incontinence, Conséquense, Fuites urinaires, Incontinence masculine, Incontinence urinaire, Intervention chirurgicale, Urologue Pas de commentaires »

Un nouveau traitement du cancer de la prostate, le cancer le plus fréquent chez les hommes, est testé au CHU d’Angers.

Des fibres optiques laser sont utilisées pour détruire la tumeur. Ces fibres sont concentrées sur les parties à traiter. Les effets secondaires : problèmes d’érection, incontinence urinaire, sont ainsi évités.

Cette nouvelle méthode est nommée : photothérapie dynamique. Elle a déjà été testées, à Angers, sur plusieurs personnes atteintes d’un cancer de la prostate.

Le Docteur Abdel-Rahmène Azzouzi, Chirurgien Urologue, et Madame Carole Vaillant, Ingénieur Bio-Médical, tous deux au CHU d’Angers, nous parlent de cette méthode et de l’appareil utilisé dans la vidéo suivante :

Cancer de la prostate : les statines amélioreraient son évolution

Cause, Chirurgie de l'incontinence, Conséquense, Enquête, Etude, Fuites urinaires, Incontinence masculine, Incontinence urinaire, Intervention chirurgicale, Maladie, Prévention, Rapport, Traitement médicamenteux Pas de commentaires »

journal of clinical oncology

Le Journal of Clinical Oncology (JCO) a publié une étude sur les statines dans l’évolution des cancers de la protate.

Les statines sont une classe d’hypolipidémiants, eet sont utilisés comme médicaments pour réduire le cholestérole des personnes qui risquent une maladie cardiovasculaire à cause de leur hypercholestérolémie.

Selon cette étude, les statines semblent aider à une bonne évolution des cancers de la prostate chez les hommes suivant un traitement par radiothérapie.

Les hommes, à qui l’on a prescrit des statines, affichent moins de remontée du taux de PSA, 50 mois en moyenne, après avoir subi une radiothérapie.

« Le bénéfice des statines pourrait provenir d’un effet direct ou résulter de leur propriété hypocholestérolémiante»  ont déclaré les auteurs de l’étude.

L’incontinence fécale et urinaire

Cause, Chirurgie de l'incontinence, Consultation, Conséquense, Fuites urinaires, Grossesse, Incontinence anale, Incontinence fécale, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Intervention chirurgicale, Kinésithérapie, Livre, Prévention, Rééducation périnéale, Traitement médicamenteux Pas de commentaires »

l'incontinence fécale et urinaire

L’incontinence entraîne des problèmes d’intégration sociale et est une réelle infirmité, et ce, que ce soit une incontinence fécale ou une incontinence urinaire.
Le livre « L’incontinence fécale et urinaire»  rapporte les connaissances actuelles sur l’incontinence. Il aborde les aspects épidémiologiques, étiologiques, cliniques, les examens complémentaires (radiologie, échographie), les traitements conservateurs et chirurgicaux. Ce livre décrit les techniques, pour traiter l’incontinence, en détail : reconstruction des sphincters, substitution par des graciloplasties dynamiques, implantation de sphincters artificiels, stimulation des nerfs sacrés.
Ce livre est plus particulièrement destiné à ceux qui sont ammenés à traiter leurs patients souffrant d’incontinence : chirurgiens, gynécologues, urologues, pédiatres, gériatres, physiothérapeutes, …, ainsi qu’ aux étudiants en médecine qui n’ont pas une préparation approfondi au cours de leurs études, sur l’incontinence.

L’incontinence fécale et urinaire
Auteurs : B. Roche et M.C. Marti
Date de parution : 19/12/2000
Editeur : Médecine & Hygiène
Collection : actualités proctologiques gene

Clinique de la prostate d’Angers : structure experte des maladies de la prostate

Chirurgie de l'incontinence, Consultation, Incontinence masculine, Incontinence urinaire, Intervention chirurgicale, Prévention, Solution, Urologue Pas de commentaires »

Incontinence urinaire : les spécialistes pour en discuter

Consultation, Couches, Encoprésie, Enurésie, Fuites urinaires, Incontinence anale, Incontinence chez l'enfant, Incontinence fécale, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Kinésithérapie, Orthopédiste-orthésiste, Pharmacien, Solution, Traitement médicamenteux, Urologue Pas de commentaires »

les spécialistes de l'incontinence

Il est important de consulter et de s’informer dès les premiers signes d’incontinence ou de fuites urinaires, mais à qui en parler, quel professionnel de santé va-t-on rencontrer ?

  • Le premier contact est votre médecin généraliste : il vous connait bien et après vous avoir questionné et examiné il pourra déterminer les causes de vos fuites urinaires et éventuellement vous adresser à un spécialiste.
  • L’urologue : c’est un spécialiste du système urinaire féminin et masculin et des voies génitales de l’homme, il s’implique également dans les retentissements sexuels des pathologies urologiques masculines ; suite à un examen clinique et une exploration, il pourra déterminer les causes de votre incontinence urinaire et vous prescrire le traitement approprié.
  • Le kinésithérapeute : il est formé à la prise en charge de l’incontinence urinaire, sur prescription d’un médecin il va vous apprendre à connaître vos muscles du périnée, vous aider à les faire travailler et vous faire pratiquer des exercices de rééducation que vous devrez reproduire à domicile plusieurs fois par jour.
  • Le pharmacien : professionnel de santé de proximité, il vous délivrera le traitement médicamenteux prescrit par le médecin, il peut vous conseiller, mieux vous informer sur les médicaments qui vous ont été ordonnés et vous orienter vers d’autres professionnels de santé.
  • L’orthopédiste-orthésiste : artisan du bien-être et du confort de la personne c’est un auxiliaire médical qui sera vous aider à faire le choix de protections d’incontinence, étuis péniens, … et pourra vous orienter vers d’autres professionnels de santé.

Abdominaux arrêtez le massacre : éviter les fuites urinaires

Cause, Conséquense, Fuites urinaires, Grossesse, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence urinaire, Livre, Prévention, Rééducation périnéale Pas de commentaires »

abdominaux arrêtez le massacre

Le livre « Abdominaux : arrêtez le massacre»  du Docteur Bernadette De Gasquet a été écrit afin de sensibiliser les personnes, en particulier les femmes, afin qu’elles arrêtent de pratiquer les abdos qui apportent des problèmes de dos et des poussées sur les organes, ce qui abîme la paroi abdominale.. Elle explique comment faire des abdominaux en renforçant les muscles du périnée. Ses conseils seront les biens venus pour toutes les sportives qui voudront muscler correctement leur abdominaux, les futures et jeunes mamans pour préprarer ou rééduquer leur périnée, et enfin les femmes à la période de la ménopause ; toutes y trouveront de bons conseils pour éviter l’incontinence urinaire.

Sommaire du livre :

  • Introduction
  • Les abdominaux : fonctionnement et dysfonctionnement
  • Abdominaux et vie quotidienne
  • Programme fondamental : renforcer le transverse
  • La pratique : séries pour tous
  • Des exercices pour aller plus loin
  • Abdominaux différents, subtils, imaginaires
  • Les cas particuliers
  • Conclusion
  • Adresses utiles
  • Table des matières
  • Notes du lecteur

« Abdominaux : arrêtez le massacre» 

Auteur : Docteur Bernadette De Gasquet

Collection : Santé – Forme – Sexualité

Semaine Mondiale de la continence : briser le tabou

Actualité, Cause, Conséquense, Fuites urinaires, Grossesse, Incontinence féminine, Incontinence urinaire, Prévention, Semaine Mondiale Pas de commentaires »

semaine mondiale de la continence

La Semaine Mondiale de la Continence se déroule du 21 au 27 juin 2010. Elle a été créée à l’iniative de la Société Internationale de la Continence, dans le but de sensibiliser la population mondiale sur les différentes formes d’incontinence, ainsi que sur les différents traitements de l’incontinence.

Le type d’incontinence qui affecte le plus les femmes de moins de 55 ans est l’incontinence d’effort. Les principaux facteurs qui peuvent déclencher une incontinence urinaire d’effort sont certains sports pratiqués régulièrement ou intensifs, le surpoids, la grossesse, l’accouchement, la ménopause.

A l’occasion de cette semaine de la continence, le site « Délit de petites fuites» , dédié à l’incontinence urinaire d’effort de la femme, a ouvert une page « Edition Spéciale»  où elle présente des vidéos, des fiches d’information et des articles sur l’incontinence urinaire d’effort.

Dans l’une des vidéos le Docteur Corinne Leclercq, gynécologue-obstétricienne, parle de l’incontinence urinaire d’effort : « L’incontinence urinaire est un problème fréquent qui peut toucher les femmes à n’importe quel stade de leur vie, ce n’est pas un signe de vieillesse. Il existe différents types d’incontinence urinaire. L’incontinence urinaire à l’effort c’est le type d’incontinence urinaire le plus fréquent, il est provoqué par une faiblesse du plancher pelvien, en particulier des éléments qui soutiennent la base de la vessie, c’est à cet endroit que la vessie joint l’urètre, l’urètre c’est le canal par où sort l’urine …… les symptômes se manifestent souvent chez les femmes au début de la quarantaine …» 

L’incontinence urinaire ou fuite involontaire d’urine

Conséquense, Enfant, Enurésie, Fuites urinaires, Incontinence chez l'enfant, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Propreté Pas de commentaires »

fuites urinaires

Les symptômes du bas appareil urinaire sont divisés en 3 groupes :

  • les symptômes de la phase de remplissage,
  • les symptômes de la phase mictionnelle,
  • les symptômes de la phase post-mictionnelle.

L’un des symptômes de la phase de remplissage est l’incontinence urinaire ou la fuite involontaire d’urine.

L’incontinence urinaire est une perte involontaire d’urine. La personne pert le contrôle sur ses fonctions urinaires, ce qui provoque des fuites d’urine.
La définition de l’incontinence urinaire reconnue internationalement est «Toute perte involontaire d’urine».

Il existe de nombreux types d’incontinence urinaire provoquant des fuites urinaires involontaires, dont les principaux sont :

  • L’incontinence urinaire d’effort, qui se produit alors qu’aucun besoin ne se faisait ressentir auparavant, et ce lors d’un effort : port de charge plus ou moins lourde, course, marche, toux, rire, changement de position …
  • L’incontinence urinaire par impériosité, appelée aussi hyperactivité vésicale, instabilité vésicale, vessie hyperactive, urgence mictionnelle ou urgenturie. L’incontinence urinaire par impériosité est la perte involontaire et incontrôlable d’urine précédée par un besoin urgent et irrépressible d’uriner.
  • L’incontinence urinaire mixte, qui est l’association de l’incontinence urinaire d’effort et de l’incontinence urinaire par impériosité. La personne a des épisodes de fuites urinaires lors d’un effort, elle est également sujette à des besoins impérieux d’uriner.
  • L’incontinence urinaire par regorgement, qui se manifeste par des fuites constantes sans besoin d’uriner, les jets d’urine sont lents, la personne éprouve la nécessité de pousser pour uriner et a l’impression de ne pas bien vider sa vessie.
  • L’énurésie, qui est l’émission involontaire d’urine chez l’enfant à l’âge où il devrait avoir acquis la continence ou la « propreté » (à partir de 5 / 6 ans), pendant son sommeil, en principe la nuit.

Incontinence urinaire et obésité : ne pas hésiter à consulter

Anatomie, Consultation, Fuites urinaires, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Prévention, Toilette, Urologue Pas de commentaires »

incontinence et obésité

40 % des français seraient en surpoids et 10 % souffriraient d’obésité, toutes les tranches d’âge sont concernées.

Petit rappel des conséquences qui peuvent être entraînées par l’obésite :

  • problème cardiaque,
  • hypertension artérielle,
  • diabète,
  • excès de cholestérol,
  • problèmes respiratoires,
  • apnée du sommeil,
  • troubles de la vésicule biliaire,
  • arthrose
  • arthrite,
  • hernie,
  • maladies veineuses, plus particulièrement au niveau des jambes,
  • incontinence urinaire d’effort.

Une grande partie des personnes souffrant de surpoids ou d’obésité hésiterait à consulter, et lorsque l’on sait que près de 70% des personnes atteintes d’incontinence tardent à en parler à leur médecin, il est évident que les personnes obèses souffrant d’incontinence repoussent la visite chez leur médecin. La peur de se dévêtir et de dévoiler ses rondeurs, plus la réticence à aborder le sujet délicat de l’incontinence, autant de raisons pour repousser la consultation.

80 % des cas d’incontinence sont faibles ou modérées et peuvent être soignées en première intention c’est pourquoi il est important de consulter dès les premières fuites urinaires.

Bien préparer la consultation :

  • Qui voir en premier ? Son médecin généraliste qui pourra faire un diagnostic et éventuellement vous adresser vers un urologue.
  • Quel spécialiste consulter ? Un urologue qui est le spécialiste de l’appareil urinaire, les femmes suivies par un gynécologue parlerons à celui-ci de manière plus ouverte.
  • Se préparer : Prévoir assez de temps avant la consultation pour se faire une beauté soigneuse et complète, sans oublier les replis du corps, les dents, les ongles, … pour les femmes brushing, épilation, maquillage, … enfiler ses plus beaux vêtements propres et repassés, les personnes qui portent une protection d’incontinence penseront à la changer quelques minutes avant la consultation ; un médecin préfèrera ausculter une personne ronde mais propre plutôt qu’une personne mince et « douteuse» .
  • Que faut-il apporter pour la première consultation ? Ses antécédents de santé, les ordonnances des ses traitements en cours, ses dernières analyses médicales et/ou radiologiques.
  • Comment va se dérouler la consultation ? Elle débutera par l’interrogatoire, le médecin pose une série de questions ; pour les hommes il s’informera sur la force du jet d’urine, en combien de fois la vessie se vide, le nombre de mictions nocturnes, la présence éventuelle de sang dans les urines, les éventuelles sensations désagréables, … ; pour les femmes il demandera le nombre de grossesses et d’accouchements, si elles ont un suivi gynécologique, … Puis vient le temps de l’inspection des organes génitaux externes ; de la palpation de l’abdomen pour connaître le volume des différents organes et leur sensibilité ; le médecin pratiquera un toucher rectal chez l’homme qui le renseignera sur la prostate ; pour les femmes l’inspection et la palpation seront pratiquées dans la même position que chez le gynécologue afin de repérer un dysfontionnement de la vessie, une descente d’organe, … ; enfin la percussion permettra au médecin d’apprécier la localisation d’organes, une tumeur, …