Blog Incontinence Incontinence urinaire : les symptômes de la phase post-mictionnelle
incontinence

Incontinence urinaire : les symptômes de la phase post-mictionnelle

Fuites urinaires, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire Pas de commentaires »

appareil urinaire

Les symptômes du bas appareil urinaire sont divisés en 3 groupes :

  • les symptômes de la phase de remplissage,
  • les symptômes de la phase mictionnelle,
  • les symptômes de la phase post-mictionnelle.

Nous vous présenterons aujourd’hui les symptômes de la phase post-mictionnelle :

  • Sensation de vidange vésicale incomplète : impression subjective que la vessie ne s’est pas totalement vidée après la miction.
  • Gouttes retardataires : perte involontaire d’urine survenant immédiatement après la miction, le plus souvent en quittant les toilettes pour l’homme ou en se levant des toilettes pour la femme.

Incontinence urinaire masculine : une technique innovante

Actualité, Chirurgie de l'incontinence, Conséquense, Fuites urinaires, Incontinence masculine, Incontinence urinaire, Intervention chirurgicale, Solution Pas de commentaires »

Cancer de la prostate

Le CHU-Hôpitaux de Rouen a développé une technique innovante dans le traitement de l’incontinence urinaire masculine : les bandelettes sous-uréthérales Trans Obstrator Male Sling (TOMS). Cette prothèse placée de part et d’autre du bassin exerce une action dynamique de soutien canalaire et de compression statique. Beaucoup mieux tolérées que les précédentes techniques, ces bandelettes affichent un taux de réussite de 55 %.

L’incontinence urinaire chez l’homme est le plus souvent une conséquence de la chirurgie pour cancer de la prostate. Son incidence, estimée à 3 à 5 % à un an post-opératoire et après rééducation, a augmenté avec le nombre de prostatectomies totales réalisées dans le cadre du traitement curatif de ces cancers.
Les formes les plus fréquentes sont des fuites mineures ou modérées entraînant la nécessité de porter 1 à 4 garnitures par jour et une altération significative de la qualité de vie. C’est pour ces patients que la bandelette TOMS a été développée, afin d’apporter un traitement mini-invasif.

La bandelette sous-uréthrale est un dispositif exerçant une action dynamique de soutien canalaire restaurant l’excès de mobilité post-opératoire, et exerçant aussi un certain degré de compression statique. Son coût (moins élevé que celui d’un sphincter artificiel et le fait de pouvoir conserver une miction « physiologique»  sans avoir recours à un élément mécanique, ont incité au développement de techniques de première génération apparues dans les années 90, mais les biomatériaux étaient mal tolérés (douleur, infections, érosions uréthrales).
La bandelette TOMS est une nouvelle génération qui a bénéficié des travaux réalisés dans l’incontinence urinaire féminine depuis plusieurs années au sein du service d’urologie. Le dispositif est une prothèse composée d’un corps central rectangulaire constitué de polypropylène à larges mailles, prolongée de bras latéraux afin de les faire passer à travers un orifice du bassin osseux (le canal obturateur) grâce à une aiguille spécialement développée pour l’homme.

Développement et résultats
Les dissections initiales ont eu lieu au laboratoire d’anatomie, puis une étude multicentrique française, dont le CHU-Hôpitaux de Rouen était l’investigateur principal, a été mise en place avec le partenariat d’une PME française. L’étude initiée en 2006 a montré une très bonne tolérance et une sécurité du dispositif. Le taux de continence est aujourd’hui de 55% de malades complètement guéris et 75 % de malades très améliorés (0 à 1 seule garniture).

Source : Réseau CHU (www.reseau-chu.org) 31/05/2010

Incontinence urinaire : les symptômes de la phase de remplissage

Cause, Conséquense, Fuites urinaires, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence urinaire, Prévention Pas de commentaires »


appareil urinaire

Les symptômes du bas appareil urinaire sont divisés en 3 groupes :

  • les symptômes de la phase de remplissage,
  • les symptômes de la phase mictionnelle,
  • les symptômes de la phase post-mictionnelle.

Nous vous présenterons aujourd’hui les symptômes de la phase mictionnelle :

  • Faiblesse du jet : perception par le patient d’une diminution de la force du jet urinaire pendant la miction.
  • Jet haché : miction interrompue à une ou plusieurs reprises.
  • Jet hésitant : retard à l’initiation de la miction.
  • Miction par poussée : jet urinaire obtenu avec une poussée abdominale concomitante.
  • Manœuvre de credée : pression manuelle exercée au dessus du pubis pour initier ou maintenir le jet.
  • Gouttes terminales, miction traînante : achèvement progressif et lent de la miction qui se termine par un écoulement en goutte à goutte

Les gouttes retardataires : homme et incontinence urinaire

Conséquense, Incontinence masculine, Incontinence urinaire, Prévention, Solution Pas de commentaires »

incontinence homme

Les gouttes retardataires sont des fuites urinaires, qui se produisent quelques instants après la miction, sans envie préalable. Il est conseillé de consulter son urologue, car les gouttes retardataires peuvent être un signal en cas d’affection de la prostate ou de l’urètre. (lire : « L’incontinence masculine« )

Elles peuvent être la conséquence d’une hypertrophie bénigne de la prostate. Dans ce cas il y a obstruction, dûe à l’augmentation du tissu glandulaire qui compose la prostate et comprime l’urètre, quelques gouttes surviennent après la miction. L’hypertrophie bénigne, ou adénome, de la prostate est l’une des principales causes d’incontinence urinaire de l’homme.

Elles surviennent, le plus souvent, suite à la vidange de l’urètre. Il est possible de les éviter en utilisant la technique qui consiste à :
- uriner vers le haut,
- à la fin de la miction attendre d’être certain d’avoir complètement vidé sa vessie,
- appuyer doucement à l’arrière des testicules en direction du pénis pour faire écouler les gouttes qui pourraient stagner,
- secouer le pénis en le maintenant fermemant,
- recommencer la technique afin de s’assurer que toutes les gouttes ont été expulsées de l’urètre.

Les Reins : comprendre l’incontinence urinaire

Enfant, Enurésie, Incontinence urinaire, Livre, Prévention Pas de commentaires »

il était une fois la vie les reins

de Albert Barille chez Hachette-Fabri - Collection : Il Était Une Fois La Vie (1991)

Le dessin animé, sorti en 1986, « Il était une fois la vie»  était destiné à mieux faire connaitre le fonctionnement de notre corps aux enfants (et aux adultes). Il raconte l’architecture et la composition des différents types cellulaires, des tissus biologiques et des organes ainsi que leurs fonctions respectives.

Il a été repris dans une collection en bande dessinée. L’épisode 17 explique aux enfants le rôle des reins, leur irrigation par le sang, la manière dont les déchets de l’organisme sont dirigés vers cet organe et leur évacuation par le corps.

Voilà une bonne manière d’expliquer à votre enfant pourquoi il faut boire de l’eau, pourquoi il fait pipi et qu’il est important d’apprendre à « bien»  faire pipi, de ne pas se retenir et de bien vider sa vessie. Ce livre sera le bien venu si votre enfant vient d’arrêter de mettre des couches ou s’il est en cours de rééducation suite à des épisodes d’énurésie.