Blog Incontinence L’effet du vieillissement de la population française sur le budget médicament
incontinence

L’effet du vieillissement de la population française sur le budget médicament

Actualité, Cause, Enquête, Etude, Incontinence personne âgée, Rapport, Traitement médicamenteux, Vieillissement Pas de commentaires »

l'incontinence chez les personnes âgées

Une étude a été menée, par le Collège des Economistes de la Santé (CES) avec le concours de l’INSERM pour les Entreprises du Médicament (Leem), sur l’effet du vieillissement sur la dépense de médicaments remboursables en France à l’horizon 2029.

Le Leem a voulu mesurer l’impact sur les dépenses de médicaments, du vieillissement de la population française, et ce sur une génération. Partant du fait que, en France, l’espérance de vie d’une personne de 60 ans augmente de deux mois chaque année. Ce groupe représente, de nos jours, 20% de de la population française et 45% des dépenses de santé.

Le CES, avec le concours de l’INSERM, a mis en place une méthode inédite pour estimer le niveau de croissance des dépenses annuelles de médicaments remboursables, vendus en officine, entre 2004 et 2029. Ils ont utilisé un modèle de micro-simulation dynamique pour prévoire l’état de santé des Français de 25 ans et plus jusqu’en 2029. Il ont réalisé un vieillissement artificiel de la population sur la base des données de 2004. Ce qui a autorisé la simulation des dépenses individuelles de médicaments sur 25 ans, de 2004 à 2029, en fonction de trois scenario :

  1. Scénario tendanciel : les tendances épidémiologiques observées en 2004 sont prolongées sans changement sur 25 ans (jusqu’en 2029).
  2. Scénario de vieillissement en bonne santé : l’âge au moment du décès est identique au scénario tendanciel mais la date de survenue de la maladie recule.
  3. Scénario de vieillissement en bonne santé et de progrès médical : la maladie survient plus tard et le décès intervient à un âge plus élevé.

Ils ont observé que, pour les 3 scénario retenus, le taux de croissance moyen de la dépense de médicaments remboursables en France et vendus en officines, des années 2004 à 2029, se situe au dessous de 1,8% avec de petites variations d’un scénario à l’autre.

« Cette étude est une contribution, par une méthode inédite en économie de la santé, à la réflexion sur le coût collectif du vieillissement de la population»  selon Monsieur Christian LAJOUX, Président du Leem.

Aujourd’hui 15 juin : Journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées

Actualité, Conférence, Handicap, Incontinence personne âgée, Journée mondiale, Maladie d'Alzheimer, Vieillissement Pas de commentaires »

journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées

Aujourd’hui se déroule la 5ème « Journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées» . Mise en place dès 2004 en France, elle est célébrée depuis 2006 aux Etats-Unis d’Amérique. Elle a pour but de financer une meilleure prise en charge des personnes âgées qui sont 6% à être victimes de maltraitance dans le monde, et de sensibiliser l’opinion publique sur ce phénomène inacceptable dans notre société.

Alma France (Allo Maltraitance) organise, à cette occasion, une conférence : « Maltraitance, chacun peut être concerné» . Selon cette association les victimes de maltraitance sont des personnes âgées souvent dépendantes. Ce sont en majorité des femmes (75%) qui ont en moyenne 79 ans.

Les petits frères des Pauvres accompagnent près de 8000 personnes en France et se préoccupent des maltraitances financières. Mais celle-ci peuvent être des :

  • indélicatesses,
  • négligences,
  • traitements dégradants,
  • abus de confiance,
  • pressions financières,
  • démarchages commerciaux abusifs,
  • violences verbales voire actes de maltraitance physiques,

Ces actes sont souvent d’origine familiale et peuvent également provenir du voisinage, des personnels soignants, des démarcheurs, …

Sans oublier qu’il existe également :

  • des établissements où le rapport, entre le nombre de personnes qu’il faut pour pouvoir aider à se rendre aux toilettes et le nombre de personnels pour le faire, est tel que, beaucoup de personnes ne sont pas aidées pour se rendre aux toilettes quand elles en ont besoin. Par conséquent des personnes continentes se voient obligées de porter des protections, d’autres restent plusieurs heures sur les toilettes, etc… Certaines de ces personnes continentes deviennent incontinentes, en quelques jours ou en quelques semaines.
  • il exite des endroits où le personnel est en nombre suffisant mais où, par habitude, par ignorance, par absence de sens, par négligence, mais également par maltraitance, on met des protections aux personnes continentes, on laisse également des personnes plusieurs heures sur les toilettes. Et ces personnes peuvent devenir incontinentes.

* aujourd’hui de 17h30 à 20h00 à l’Université Paris Descartes – Amphithéâtre Giroud – 45 rue des Saints Pères Paris 6ème

Carte poivre et sel pour têtes blanches

Actualité, Incontinence fécale, Incontinence urinaire, Vie quotidienne, Vieillissement Pas de commentaires »

carte adherent

A l’occasion du repas offert par la Ville de Reims à ses anciens, Adeline Hazan a annoncé le lancement d’une carte « Poivre et sel » qui offre des « avantages » aux retraités rémois.
Ces avantages consistent essentiellement en des réductions sur les tarifs des prestataires commerciaux, mais aussi de loisirs et de culture. Du genre moins 10 ou 20 % sur les achats de lunettes, sur les produits de lutte contre l’incontinence, les réparations de voitures, voire les monuments funéraires, en passant par la lingerie ou les spas.
Pour bénéficier de ce nouveau service, il suffit d’être adhérent à l’Orrpa (35 €), d’avoir plus de 60 ans et d’habiter Reims. Cette carte concerne donc plusieurs dizaines de milliers de personnes puisque l’agglomération compte plus de 45.000 personnes de plus de 60 ans.

Développer la prévention en direction des personnes âgées fragiles : l’incontinence urinaire

Cause, Handicap, Incontinence fécale, Incontinence urinaire, Prévention, Rapport, Vieillissement Pas de commentaires »

incontinence-personne âgée

L’incontinence est un symptôme invalidant. Il s’agit d’un sujet souvent tabou, à tel point que les patients mettent de 5 à 7 ans avant de consulter après les premiers symptômes. Pourtant, la majorité des incontinences peut être prévenue, traitée ou contrôlée, alors que les personnes qui en souffrent, et même souvent les soignants, l’ignorent. Les principaux facteurs de risque sont la réduction de la mobilité, les troubles démentiels, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, l’hypertrophie de la prostate, la constipation, la toux chronique, l’usage de sédatifs et d’hypnotiques et surtout, chez les sujets âgés fragiles, l’immobilisation. Les troubles des fonctions supérieures, un environnement défavorable (accessibilité des toilettes, barrières de lits …), favorisent la survenue d’une incontinence.

Il est possible d’agir sur les causes extra-vésico-sphinctériennes et de prévenir la survenue de ce symptôme par une éducation, une information des malades concernés et une formation des soignants, notamment dans les unités de gériatrie. Une approche diagnostique bien systématisée débouche souvent sur des possibilités thérapeutiques en conjuguant, selon le cas, ré-autonomisation, méthodes comportementales, traitements physiques et rééducation, médicaments locaux ou généraux, recours chirurgicaux.

Source : Programme de prévention et d’organisation des soins pour les personnes âgées fragiles 2002-2005
Ministère de la Santé et des Sports

Un laboratoire sur l’incontinence et le vieillissement inauguré à Montréal

Actualité, Vieillissement Pas de commentaires »

Matériel de laboratoire

L’inauguration d’un laboratoire de recherche nommé « Incontinence et vieillissement» , à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, a été annoncé en septembre dernier. Il sera chargé de recherches concernant l’incontinence, plus particulièrement chez les personnes de plus de 60 ans. En effet, ce problème peut conduire à l’isolement et à la perte d’autonomie, dans certains cas il augmente le risque de chutes et la probabilité d’institutionnalisation.

Grâce au laboratoire « Incontinence et vieillissement» , une meilleure compréhension des causes de l’incontinence urinaire, ainsi que le développement de traitements de physiothérapie, devraient être découverts.

Pour cela, il sera équipé d’outils de pointe : ultrasonographie, dynamométrie, IRM, …

Ce laboratoire québécois devrait, enfin, améliorer l’accessibilité aux traitements d’incontinence et la qualité de vie des personnes âgées.