Blog Incontinence L’incontinence fécale et urinaire
incontinence

L’incontinence fécale et urinaire

Cause, Chirurgie de l'incontinence, Consultation, Conséquense, Fuites urinaires, Grossesse, Incontinence anale, Incontinence fécale, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Intervention chirurgicale, Kinésithérapie, Livre, Prévention, Rééducation périnéale, Traitement médicamenteux Pas de commentaires »

l'incontinence fécale et urinaire

L’incontinence entraîne des problèmes d’intégration sociale et est une réelle infirmité, et ce, que ce soit une incontinence fécale ou une incontinence urinaire.
Le livre « L’incontinence fécale et urinaire»  rapporte les connaissances actuelles sur l’incontinence. Il aborde les aspects épidémiologiques, étiologiques, cliniques, les examens complémentaires (radiologie, échographie), les traitements conservateurs et chirurgicaux. Ce livre décrit les techniques, pour traiter l’incontinence, en détail : reconstruction des sphincters, substitution par des graciloplasties dynamiques, implantation de sphincters artificiels, stimulation des nerfs sacrés.
Ce livre est plus particulièrement destiné à ceux qui sont ammenés à traiter leurs patients souffrant d’incontinence : chirurgiens, gynécologues, urologues, pédiatres, gériatres, physiothérapeutes, …, ainsi qu’ aux étudiants en médecine qui n’ont pas une préparation approfondi au cours de leurs études, sur l’incontinence.

L’incontinence fécale et urinaire
Auteurs : B. Roche et M.C. Marti
Date de parution : 19/12/2000
Editeur : Médecine & Hygiène
Collection : actualités proctologiques gene

L’effet du vieillissement de la population française sur le budget médicament

Actualité, Cause, Enquête, Etude, Incontinence personne âgée, Rapport, Traitement médicamenteux, Vieillissement Pas de commentaires »

l'incontinence chez les personnes âgées

Une étude a été menée, par le Collège des Economistes de la Santé (CES) avec le concours de l’INSERM pour les Entreprises du Médicament (Leem), sur l’effet du vieillissement sur la dépense de médicaments remboursables en France à l’horizon 2029.

Le Leem a voulu mesurer l’impact sur les dépenses de médicaments, du vieillissement de la population française, et ce sur une génération. Partant du fait que, en France, l’espérance de vie d’une personne de 60 ans augmente de deux mois chaque année. Ce groupe représente, de nos jours, 20% de de la population française et 45% des dépenses de santé.

Le CES, avec le concours de l’INSERM, a mis en place une méthode inédite pour estimer le niveau de croissance des dépenses annuelles de médicaments remboursables, vendus en officine, entre 2004 et 2029. Ils ont utilisé un modèle de micro-simulation dynamique pour prévoire l’état de santé des Français de 25 ans et plus jusqu’en 2029. Il ont réalisé un vieillissement artificiel de la population sur la base des données de 2004. Ce qui a autorisé la simulation des dépenses individuelles de médicaments sur 25 ans, de 2004 à 2029, en fonction de trois scenario :

  1. Scénario tendanciel : les tendances épidémiologiques observées en 2004 sont prolongées sans changement sur 25 ans (jusqu’en 2029).
  2. Scénario de vieillissement en bonne santé : l’âge au moment du décès est identique au scénario tendanciel mais la date de survenue de la maladie recule.
  3. Scénario de vieillissement en bonne santé et de progrès médical : la maladie survient plus tard et le décès intervient à un âge plus élevé.

Ils ont observé que, pour les 3 scénario retenus, le taux de croissance moyen de la dépense de médicaments remboursables en France et vendus en officines, des années 2004 à 2029, se situe au dessous de 1,8% avec de petites variations d’un scénario à l’autre.

« Cette étude est une contribution, par une méthode inédite en économie de la santé, à la réflexion sur le coût collectif du vieillissement de la population»  selon Monsieur Christian LAJOUX, Président du Leem.

Incontinence urinaire : les spécialistes pour en discuter

Consultation, Couches, Encoprésie, Enurésie, Fuites urinaires, Incontinence anale, Incontinence chez l'enfant, Incontinence fécale, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Kinésithérapie, Orthopédiste-orthésiste, Pharmacien, Solution, Traitement médicamenteux, Urologue Pas de commentaires »

les spécialistes de l'incontinence

Il est important de consulter et de s’informer dès les premiers signes d’incontinence ou de fuites urinaires, mais à qui en parler, quel professionnel de santé va-t-on rencontrer ?

  • Le premier contact est votre médecin généraliste : il vous connait bien et après vous avoir questionné et examiné il pourra déterminer les causes de vos fuites urinaires et éventuellement vous adresser à un spécialiste.
  • L’urologue : c’est un spécialiste du système urinaire féminin et masculin et des voies génitales de l’homme, il s’implique également dans les retentissements sexuels des pathologies urologiques masculines ; suite à un examen clinique et une exploration, il pourra déterminer les causes de votre incontinence urinaire et vous prescrire le traitement approprié.
  • Le kinésithérapeute : il est formé à la prise en charge de l’incontinence urinaire, sur prescription d’un médecin il va vous apprendre à connaître vos muscles du périnée, vous aider à les faire travailler et vous faire pratiquer des exercices de rééducation que vous devrez reproduire à domicile plusieurs fois par jour.
  • Le pharmacien : professionnel de santé de proximité, il vous délivrera le traitement médicamenteux prescrit par le médecin, il peut vous conseiller, mieux vous informer sur les médicaments qui vous ont été ordonnés et vous orienter vers d’autres professionnels de santé.
  • L’orthopédiste-orthésiste : artisan du bien-être et du confort de la personne c’est un auxiliaire médical qui sera vous aider à faire le choix de protections d’incontinence, étuis péniens, … et pourra vous orienter vers d’autres professionnels de santé.

L’incontinence urinaire ou fuite involontaire d’urine

Conséquense, Enfant, Enurésie, Fuites urinaires, Incontinence chez l'enfant, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Propreté Pas de commentaires »

fuites urinaires

Les symptômes du bas appareil urinaire sont divisés en 3 groupes :

  • les symptômes de la phase de remplissage,
  • les symptômes de la phase mictionnelle,
  • les symptômes de la phase post-mictionnelle.

L’un des symptômes de la phase de remplissage est l’incontinence urinaire ou la fuite involontaire d’urine.

L’incontinence urinaire est une perte involontaire d’urine. La personne pert le contrôle sur ses fonctions urinaires, ce qui provoque des fuites d’urine.
La définition de l’incontinence urinaire reconnue internationalement est «Toute perte involontaire d’urine».

Il existe de nombreux types d’incontinence urinaire provoquant des fuites urinaires involontaires, dont les principaux sont :

  • L’incontinence urinaire d’effort, qui se produit alors qu’aucun besoin ne se faisait ressentir auparavant, et ce lors d’un effort : port de charge plus ou moins lourde, course, marche, toux, rire, changement de position …
  • L’incontinence urinaire par impériosité, appelée aussi hyperactivité vésicale, instabilité vésicale, vessie hyperactive, urgence mictionnelle ou urgenturie. L’incontinence urinaire par impériosité est la perte involontaire et incontrôlable d’urine précédée par un besoin urgent et irrépressible d’uriner.
  • L’incontinence urinaire mixte, qui est l’association de l’incontinence urinaire d’effort et de l’incontinence urinaire par impériosité. La personne a des épisodes de fuites urinaires lors d’un effort, elle est également sujette à des besoins impérieux d’uriner.
  • L’incontinence urinaire par regorgement, qui se manifeste par des fuites constantes sans besoin d’uriner, les jets d’urine sont lents, la personne éprouve la nécessité de pousser pour uriner et a l’impression de ne pas bien vider sa vessie.
  • L’énurésie, qui est l’émission involontaire d’urine chez l’enfant à l’âge où il devrait avoir acquis la continence ou la « propreté » (à partir de 5 / 6 ans), pendant son sommeil, en principe la nuit.

Incontinence urinaire et obésité : ne pas hésiter à consulter

Anatomie, Consultation, Fuites urinaires, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Prévention, Toilette, Urologue Pas de commentaires »

incontinence et obésité

40 % des français seraient en surpoids et 10 % souffriraient d’obésité, toutes les tranches d’âge sont concernées.

Petit rappel des conséquences qui peuvent être entraînées par l’obésite :

  • problème cardiaque,
  • hypertension artérielle,
  • diabète,
  • excès de cholestérol,
  • problèmes respiratoires,
  • apnée du sommeil,
  • troubles de la vésicule biliaire,
  • arthrose
  • arthrite,
  • hernie,
  • maladies veineuses, plus particulièrement au niveau des jambes,
  • incontinence urinaire d’effort.

Une grande partie des personnes souffrant de surpoids ou d’obésité hésiterait à consulter, et lorsque l’on sait que près de 70% des personnes atteintes d’incontinence tardent à en parler à leur médecin, il est évident que les personnes obèses souffrant d’incontinence repoussent la visite chez leur médecin. La peur de se dévêtir et de dévoiler ses rondeurs, plus la réticence à aborder le sujet délicat de l’incontinence, autant de raisons pour repousser la consultation.

80 % des cas d’incontinence sont faibles ou modérées et peuvent être soignées en première intention c’est pourquoi il est important de consulter dès les premières fuites urinaires.

Bien préparer la consultation :

  • Qui voir en premier ? Son médecin généraliste qui pourra faire un diagnostic et éventuellement vous adresser vers un urologue.
  • Quel spécialiste consulter ? Un urologue qui est le spécialiste de l’appareil urinaire, les femmes suivies par un gynécologue parlerons à celui-ci de manière plus ouverte.
  • Se préparer : Prévoir assez de temps avant la consultation pour se faire une beauté soigneuse et complète, sans oublier les replis du corps, les dents, les ongles, … pour les femmes brushing, épilation, maquillage, … enfiler ses plus beaux vêtements propres et repassés, les personnes qui portent une protection d’incontinence penseront à la changer quelques minutes avant la consultation ; un médecin préfèrera ausculter une personne ronde mais propre plutôt qu’une personne mince et « douteuse» .
  • Que faut-il apporter pour la première consultation ? Ses antécédents de santé, les ordonnances des ses traitements en cours, ses dernières analyses médicales et/ou radiologiques.
  • Comment va se dérouler la consultation ? Elle débutera par l’interrogatoire, le médecin pose une série de questions ; pour les hommes il s’informera sur la force du jet d’urine, en combien de fois la vessie se vide, le nombre de mictions nocturnes, la présence éventuelle de sang dans les urines, les éventuelles sensations désagréables, … ; pour les femmes il demandera le nombre de grossesses et d’accouchements, si elles ont un suivi gynécologique, … Puis vient le temps de l’inspection des organes génitaux externes ; de la palpation de l’abdomen pour connaître le volume des différents organes et leur sensibilité ; le médecin pratiquera un toucher rectal chez l’homme qui le renseignera sur la prostate ; pour les femmes l’inspection et la palpation seront pratiquées dans la même position que chez le gynécologue afin de repérer un dysfontionnement de la vessie, une descente d’organe, … ; enfin la percussion permettra au médecin d’apprécier la localisation d’organes, une tumeur, …

Aujourd’hui 15 juin : Journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées

Actualité, Conférence, Handicap, Incontinence personne âgée, Journée mondiale, Maladie d'Alzheimer, Vieillissement Pas de commentaires »

journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées

Aujourd’hui se déroule la 5ème « Journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées» . Mise en place dès 2004 en France, elle est célébrée depuis 2006 aux Etats-Unis d’Amérique. Elle a pour but de financer une meilleure prise en charge des personnes âgées qui sont 6% à être victimes de maltraitance dans le monde, et de sensibiliser l’opinion publique sur ce phénomène inacceptable dans notre société.

Alma France (Allo Maltraitance) organise, à cette occasion, une conférence : « Maltraitance, chacun peut être concerné» . Selon cette association les victimes de maltraitance sont des personnes âgées souvent dépendantes. Ce sont en majorité des femmes (75%) qui ont en moyenne 79 ans.

Les petits frères des Pauvres accompagnent près de 8000 personnes en France et se préoccupent des maltraitances financières. Mais celle-ci peuvent être des :

  • indélicatesses,
  • négligences,
  • traitements dégradants,
  • abus de confiance,
  • pressions financières,
  • démarchages commerciaux abusifs,
  • violences verbales voire actes de maltraitance physiques,

Ces actes sont souvent d’origine familiale et peuvent également provenir du voisinage, des personnels soignants, des démarcheurs, …

Sans oublier qu’il existe également :

  • des établissements où le rapport, entre le nombre de personnes qu’il faut pour pouvoir aider à se rendre aux toilettes et le nombre de personnels pour le faire, est tel que, beaucoup de personnes ne sont pas aidées pour se rendre aux toilettes quand elles en ont besoin. Par conséquent des personnes continentes se voient obligées de porter des protections, d’autres restent plusieurs heures sur les toilettes, etc… Certaines de ces personnes continentes deviennent incontinentes, en quelques jours ou en quelques semaines.
  • il exite des endroits où le personnel est en nombre suffisant mais où, par habitude, par ignorance, par absence de sens, par négligence, mais également par maltraitance, on met des protections aux personnes continentes, on laisse également des personnes plusieurs heures sur les toilettes. Et ces personnes peuvent devenir incontinentes.

* aujourd’hui de 17h30 à 20h00 à l’Université Paris Descartes – Amphithéâtre Giroud – 45 rue des Saints Pères Paris 6ème

Incontinence urinaire : les symptômes de la phase post-mictionnelle

Fuites urinaires, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire Pas de commentaires »

appareil urinaire

Les symptômes du bas appareil urinaire sont divisés en 3 groupes :

  • les symptômes de la phase de remplissage,
  • les symptômes de la phase mictionnelle,
  • les symptômes de la phase post-mictionnelle.

Nous vous présenterons aujourd’hui les symptômes de la phase post-mictionnelle :

  • Sensation de vidange vésicale incomplète : impression subjective que la vessie ne s’est pas totalement vidée après la miction.
  • Gouttes retardataires : perte involontaire d’urine survenant immédiatement après la miction, le plus souvent en quittant les toilettes pour l’homme ou en se levant des toilettes pour la femme.

Alzheimer mode d’emploi : le livre des aidants, par Jean-Pierre Polydor

Actualité, Cause, Etablissement de santé, Fuites urinaires, Incontinence anale, Incontinence fécale, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Livre, Maladie, Maladie d'Alzheimer Pas de commentaires »

Alzheimer mode d'emploi

Jean-Pierre Polydor, neurologue libéral, vient de faire éditer son livre qui est intitulé « Alzheimer mode d’emploi : le livre des aidants ». Il l’a destiné aux proches de patients atteints de la maladie d’Alzheimer, mais il est aussi utile aux aidants ainsi qu’aux neurologues impliqués dans cette pathologie, il espère aider à l’amélioration de la prise en charge globale des patients. Il souhaite également remettre l’aidant familial, plus que les aidants professionnels, au centre de la prise en charge.

Ce livre pratique est destiné aux « aidants », aux proches des malades d’Alzheimer, qui y trouveront toutes les informations utiles à l’accompagnement de ces malades au long cours et à la compréhension de leur maladie. Conseils médicaux, conseils pratiques, il est un outil indispensable pour aider le malade d’Alzheimer dans sa vie de tous les jours.
« La maladie d’Alzheimer installe le couple malade-aidant dans un univers décalé, inhabituel et déroutant. Il leur faut donc un « mode d’emploi » !
Plus d’un quart de siècle au contact des familles de malades, une disponibilité et une proximité presqu’aussi grande que celle de leur médecin de famille m’ont convaincu qu’on pouvait aller plus loin et affirmer que les aidants familiaux sont les pivots, le cœur du dispositif de la prise en charge des malades. Pour tout dire, je considère qu’ils ont un rôle « thérapeutique »» .

Auteur : Docteur Jean-Pierre Polydor, neurologue et attaché au CHR de Cannes.

Préface : Madeleine Chapsa.

Editions : L’Esprit du Temps

Collection : Santé Mode d’emploi

Sommaire du livre :

  • Introduction
  • La vie, mode d’emploi
  • Comment éviter la maladie d’Alzheimer ?
  • Comprendre la prise en charge
  • Comment bien communiquer ?
  • Comment régler les problèmes ?
  • Comment faire évoluer les aidants ?
  • Comment favoriser le rôle du malade ?
  • Comment changer le décor ?
  • Comment lui garder sa vie d’avant ?
  • Comment organiser sa vie d’aidant ?
  • Connaître la protection juridique
  • Connaître le réseau associatif
  • Les malades célèbres
  • Les livres recommandés
  • Notes et petit glossaire

Incontinence urinaire : les symptômes de la phase de remplissage

Enfant, Enurésie, Fuites urinaires, Incontinence chez l'enfant, Incontinence féminine, Incontinence masculine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire Pas de commentaires »

appareil urinaire

Les symptômes du bas appareil urinaire sont divisés en 3 groupes :

  • les symptômes de la phase de remplissage,
  • les symptômes de la phase mictionnelle,
  • les symptômes de la phase post-mictionnelle.

Nous vous présenterons aujourd’hui les symptômes de la phase de remplissage.

  • Incontinence urinaire : fuite involontaire d’urine.
  • Enurésie : miction involontaire. À distinguer du terme d’énurésie nocturne qui qualifie l’énurésie lorsqu’elle se manifeste pendant le sommeil.
  • Enurésie nocturne : miction involontaire lorsqu’elle survient durant le sommeil.
  • Incontinence urinaire à l’effort : fuite involontaire d’urine lors d’un effort physique, de la toux ou des éternuements.
  • Urgence mictionnelle (urgenturie) : désir soudain, impérieux et fréquemment irrépressible d’uriner.
  • Incontinence urinaire par urgenturie ou par urgence mictionnelle ou par impériosité : fuite involontaire d’urine accompagnée ou immédiatement précédée d’urgenturie.
  • Nycturie : besoin d’uriner réveillant le patient. La nycturie doit être différentiée de la « fréquence mictionelle nocturne» .
  • Fréquence mictionelle nocturne : correspond à la totalité des mictions nocturnes à partir du moment où la personne se couche mais sans tenir compte de la notion de réveil. Le terme pollakiurie nocturne introduit la notion de fréquence mictionelle nocturne augmentée au-delà d’un seuil défini comme pathologique ou suffisamment élevée pour affecter la qualité de vie du patient.
  • Incontinence urinaire mixte : fuite involontaire d’urine associée à une urgenturie avec également fuites involontaires d’urine lors des exercices physiques, toux ou éternuements.
  • Incontinence permanente : fuite d’urine permanente.
  • Autres types d’incontinence : ils peuvent être ciconstanciels, par exemple durant un rapport sexuel, à l’orgasme, ou lors d’un fou rire.
  • Sensibilité vésicale :

- Normale : la personne décrit un besoin d’uriner progressivement croissant jusqu’à obtenir un besoin pressant.

- Augmentée : la personne décrit un besoin d’uriner très précoce et persistant.

- Réduite : la personne ressent l’augmentation du volume vésical mais ne ressent pas le besoin d’uriner.

- Absente : la personne ne ressent aucune sensation ni d’augmentation du volume vésical ni d’envie d’uriner.

Sources : ICS (International Continence Society)

31 mai 2010 : Journée mondiale sans tabac

Actualité, Bébé, Cause, Conséquense, Fuites urinaires, Grossesse, Handicap, Incontinence féminine, Incontinence personne âgée, Incontinence urinaire, Journée mondiale, Maladie, Nouveau né, Prévention Pas de commentaires »

31 mai 2010 journée mondiale sans tabac

Cette année la journée mondiale sans tabac cible plus particulièrement les femmes.

Si les hommes ont réduit leur consommation de cigarettes, les femmes, elles, ne font que l’augmenter. Il est probable que d’ici 15 ans les femmes mourront aussi bien par cancer du poumon que par cancer du sein.

Les atteintes spécifiques qui sont augmentées par le tabagisme des femmes sont :

  • La Bronchite Chronique ou Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO),
  • L’hypertension,
  • Les cancers de la gorge et du poumon,
  • Les phlébites et les thrombose veineuses,
  • Les infarctus du myocarde,
  • Une augmentation du délai de fécondation,
  • Un risque de grossesse extra-utérine,
  • Un risque d’avortement spontané,
  • Une augmentation de certaines malformations des foetus chez les mères ayant fumer durant le 1er trimestre de leur grossesse,
  • Un avancement de l’âge de la ménopause,
  • Une aggravation de l’ostéoporose,
  • Une augmentation des risques de fractures du col du fémur chez les femmes âgées fumeuses,
  • Un cancer de la vessie,
  • Une incontinence urinaire,